2017-05-06 – Sirénade dans les anglos

Sirénade et 6 équipiers embarqués prenaient le départ, samedi 6 mai,  pour la première étape d’un long périple.

 

Samedi 6 mai – Le Havre – Cherbourg

En milieu de matinée, nous quittons Le Havre en direction du raz  de Barfleur, par un vent de NE faible au début puis modéré et sous quelques averses. Nous poursuivrons notre route au moteur faute de vent en fin d’après-midi pour ne distinguer les feux des digues de Cherbourg qu’à la tombée de la nuit, après avoir refoulé un peu de courant. Vers 1h du matin, le plat de lentilles-saucisses cuisiné par Monique est le bienvenu.

 

Dimanche 7 mai – Cherbourg – Aurigny

Au près, avec un vent passé au NW et après plusieurs virements de bord, Sirénade traverse le raz Blanchard.. La vie est belle ! Le soleil, le ciel bleu ! Le vent mollit peu à peu, notre attention aussi. Les marmites nous attirent et le raz commence à nous avaler. Au moteur, rapidement, nous reprenons la bonne route. En milieu d’après-midi  Sirénade est amarrée sur coffre, derrière la jetée de Port Braye.

               Port Braye

Le chemin de la côte nord, longeant le Swinge, est très agréable. Les rues du village sont désertes en ce dimanche. Une halte au Divers Inn, qui lui est bondé, s’impose. Dégustation du breuvage local dans une ambiance très décontractée et masculine…un trophée a été offert à un des marins tatoué. C’est Virginie qui en parlera le mieux…

 

Vente d’asperges

 

Lundi 8 mai –  Aurigny – Guernesey

Départ  en fin de matinée pour rallier Guernesey en passant par la Pointe Quénard avec un vent modéré NE. Prise de ris, empannage et descente vers St Peter Port par le chenal du Petit Russel. Vers 17h, nous entrons dans la marina Victoria guidés par le Harbour Master. Tous les bateaux arborent des pavillons dans le port. Des tentes sont dressées sur les quais, les vitrines décorées, la fête de la Libération des Îles, célébrée le 9 mai, se prépare.

 

Vitrine à Guernesey

Mardi 9 mai – Guernesey

C’est la grande fête de la Libération à Guernesey. Fanfare, course à pied, rues réservées aux piétons. Sur le quai des camelots en tout genre s’installent : articles vestimentaires, paniers, bijoux, mais aussi donuts, paëlla, huitres de Herm.

La matinée est réservée à la visite de la maison de Victor Hugo, déjà vue pour certains, mais on ne s’en lasse pas. Au retour on craque pour un « fish and ships » avant d’embarquer pour un circuit autour de lîle en bus.

Arrêt pour visiter la Little Chapel. Réplique miniature de la grotte et de Notre Dame du Rosaire à Lourdes, cette œuvre d’art, recouverte de morceaux de porcelaine est très surprenante. Le soir, c’est la grande fête avec podium musical et feu d’artifice sur le port.

 

Mercredi 10 mai – Guernesey – Jersey

 La route est directe pour rejoindre Jersey avec le vent d’ENE sauf au passage de la Pointe Corbière, au sud. Il nous faudra tirer quelques bords, pour le plus grand plaisir de l’équipage,  avant de rejoindre le chenal  balisé menant au port de Saint-Hélier. La marina est en centre-ville et les terrasses très accueillantes.

         Little Chapel

Jeudi 11 mai – Jersey

Shopping le matin et location de « grande voiture » pour une visite de l’île avec arrêts dans quelques baies : Gorey, le château de Mont-Orgueil, la baie de Rozel, la baie de Bonne nuit et son « fish and ships », Devils Hole, la pointe de Grosnez et la pointe Corbière.

 

 

Vendredi 12 mai – Jersey – Saint-Malo

Dernière journée, dernière escale vers le sud, Saint-Malo, en contournant les Menquiers par l’est. Après passage de la bouée cardinale Les Ardentes,  le vent est quasi nul. Consolation, une famille de dauphins nous accompagne un bon moment.

C’est la folie à bord ! Au moteur, nous rejoignons l’entrée du bassin des Sablons par le chenal principal. Le Grand Jardin est  toujours aussi majestueux.

 

Photo D. De Vecchi

 

 

Samedi 13 mai – Relève d’équipage

Gabriel et son équipage, arrivés à 9h, embarquent, pressés de prendre la mer pour gagner  Lézardrieux,  non sans avoir fait quelques photos des équipages. Une visite rapide intra-muros et un pique-nique devant les remparts puis nous prenons la route du retour.

Superbe semaine pour faire escale sur ces îles anglo-normandes, toujours aussi attractives. En ce début mai, la végétation est luxuriante et la floraison abondante.

Vitrine Saint-Malo

 

Josette Delagarde