Faire escale à Deauville était incontournable compte tenu des heures de marées, du vent Ouest 3 à 4 annoncé pour samedi, et 2 à 3 pour dimanche.

Avant de faire route, quelques révisions sur les calculs de marées, abaques SH4 et manœuvres d'appontement dans l' Anse de Joinville.

Déjeuner au port avant d'appareiller et de tester quelques manœuvres au moteur dans l'avant-port. Vers 13h30, cap vers Deauville sous GV et génois par un vent d'ouest 9 Nds.

Le vent faiblit en cours de route, 7 Nds puis 5 Nds. Moteur et arrivée vers 16h à Port Deauville où un très bon accueil est réservé aux plaisanciers.

Faire un petit tour en ville et arpenter les célèbres planches, c'est tentant, d'autant que le Festival du Cinéma Américain bat son plein. L'occasion de rencontrer des Stars... à part nous...

Il y a foule autour du Casino. Tiens, c'est Laurent... acteur bien connu...!

ça se bouscule sur les Planches. Un cornet de glace, Charly en rêve depuis notre arrivée (merci Charly !).

Quelques photos de la plage et ses célèbres parasols multicolores... fermés. On se sent en vacances.

Dimanche matin, le port s'anime avant l'ouverture des portes. Les régatiers se préparent. Vers 13 h, Sirénade quitte le port sous un ciel bleu et un chaud soleil.

Le vent d' O-NO est faible, 8 à 9 Nds, mais suffisant pour avancer sous GV et génois. Il faudra faire plusieurs virements avant d'arriver dans le chenal du Havre.

Sirénade reprend sa place au port du Havre vers 16h45.

Toutes les conditions étaient réunies pour passer un excellent week-end de navigation : soleil, mer belle et un équipage motivé, actif et participatif.

Bon présage pour l'avenir.

Josette Delagarde

 

5 jours sur les canaux des Pays-Bas avec Sirénade.