2018-05-19 - Un mariage et 6... baptêmes

Vous ne le savez peut-être pas, mais depuis 2016 il y a un froid entre la reine d’Angleterre et Mer Amitié. Alors que ces deux vénérables institutions célébraient cette année-là leurs 50 années de règne ou d’existence, Mer Amitié n’avait pas tenu son engagement de se rendre à Londres au printemps. La faute à la météo paraît-il.

Depuis, les échanges entre les deux vénérables institutions se sont poursuivis, mais sans que rien ne provoque un réel rapprochement.

Heureusement, tout ceci est depuis ce week-end de  l’histoire ancienne !

Eh oui, Mer Amitié n’a pas hésité à envoyer 8 de ses représentants outre-Manche à l’occasion du mariage de Meghan et Harry, l’occasion pour 6 de nos 8 équipiers de réussir brillamment leur première traversée de la Manche. La grande classe non ?

Comme le veut la coutume, nous partîmes vendredi vers 23H.

Une belle progression avec le nordet, et puis une molle qui nécessite de faire appel à seigneur Volvo. La remontée du Solent en début d’après-midi est toujours un bonheur. L’arrivée sur Cowes nous inquiète un peu car les marinas sont complètes pour cause de régates et autres rallyes. Après d’âpres négociations, nous trouvons refuge à Shepard Wharf, exhaussant ainsi notre souhait de ne pas aller à East Cowes pour ne pas devoir ensuite prendre le bac.

Après la balade en ville, et avant le traditionnel fish & chips au pub, nos innombrables voisins de ponton sont en feu ! Déguisements, costumes délirants, robes de soirée, masques de Meghan et Harry, c’est un joyeux délires qui s’installe. Nos voisins viennent même nous parler, s’essaient parfois au français. Notre aller-retour en 3 jours nous vaut parfois un ohhhh.

Une nuit  réparatrice plus tard, place au tourisme. Les 2 voitures que nous avons réservées avant le départ, une Bentley modèle Ka et une Rolls modèle Panda sont prêtes.

Bentley modèle Ka - Rolls modèle Panda

Nous explorerons alors Yarmouth et les Needles avant de pique-niquer sur la côte sud.

Retour ensuite sur Sirénade où une nuit forcément moins réparatrice se prépare. Sortie du Solent au moteur, puis le Nordet se remet en route jusqu’à 20 Knts environ. Nuit animée par les may-day relai et le comportement erratique de certains bateaux dans la nuit. La traversée des rails restent toujours une aventure ! Un ris sera pris dans la nuit pour faciliter le repos des équipiers dans leurs couchettes. La côte normande n’apparaîtra qu’à 5 Nm du but. Comme nous l’avions fait à l’aller pour notre arrivée dans le Solent, le spi sera renvoyé pour les derniers milles.

What a week-end, and congratulation to the crew. You did a great job !

Amicalement

Michel Latouche

Crédit photos: CD, LP, AL, ML